Date d'impression : 21.04.21
Page: https://www.horizon2020.gouv.fr/cid155619/sumcastec.html
Accueil  Les belles histoires

Neutraliser les cellules souches cancéreuses grâce aux ondes électromagnétiques - SUMCASTEC

Le projet SUMCASTEC a abouti à la mise au point d'un laboratoire miniature capable d'accélérer la détection des cellules souches cancéreuses impliquées dans les récidives de certains cancers du cerveau. Reposant sur l'utilisation de brèves impulsions électromagnétiques, cette innovation vise aussi à améliorer la prise en charge des patients en personnalisant leur traitement au travers d'une thérapie ciblant les cellules souches cancéreuses en complément des traitements anticancéreux conventionnels.

Actualité
16.12.2020

Le glioblastome est à la fois le plus fréquent et le plus agressif des cancers cérébraux. Cinq ans après sa prise en charge médicale, qui consiste à retirer la masse tumorale en association avec de la radiothérapie ou de la chimiothérapie, les chances de survie du patient restent inférieures à 5%. Les fréquentes récidives observées pour ce type de cancer sont liées à la présence de cellules souches cancéreuses en dormance situées en périphérie de la tumeur.

L'objectif premier du programme SUMCASTEC était de concevoir un outil d'analyse capable de détecter rapidement ces cellules souches cancéreuses (CSCs). Cette catégorie de cellules étant relativement rares, il est en effet très difficile de les repérer à l'aide des méthodes de détection actuellement disponibles. Pour contourner cette difficulté, le projet s'est appuyé sur une nouvelle approche diagnostic permettant d’identifier les CSCs à partir d'ondes électromagnétiques.

Constitué de six partenaires issus pour la plupart du milieu universitaire, ce consortium est parvenu à associer les compétentes d'ingénieurs d'électroniciens, de technologues, de biologistes, de biophysiciens et de cliniciens pour développer un concept novateur de laboratoire sur puce. Ce système d’analyse miniaturisé permet de cibler et caractériser une cellule unique à partir de ses propriétés physico-chimiques. Des tests effectués en laboratoire ont montré que cette technologie était en mesure d'identifier une CSC en quelques minutes sans avoir recours à un marquage des cellules.

Le projet comprenait également un volet thérapeutique. En dirigeant de très brèves impulsions d'ondes électromagnétiques sur les CSCs, les chercheurs sont parvenus à induire leur différenciation. Une fois ces cellules sorties de leur dormance, il devient possible d'améliorer leur ciblage par un traitement conventionnel à base de chimiothérapie ou de radiothérapie, et espérer réduire le risque de récidive associée au réveil des CSCs. Des études menées chez l'animal ont d'ores et déjà confirmé que le fait d'utiliser les ondes électromagnétiques en amont d'un traitement aux rayons X permettait de réduire la dose de rayonnement tout en renforçant son efficacité.

Du point de vue de la valorisation scientifique, SUMCASTEC a donné lieu à quatre brevets. Déposés respectivement par l’Université de Limoges et l'Agence nationale italienne pour les nouvelles technologies, l'énergie et le développement durable (ENEA), deux d'entre eux portent sur les caractéristiques et les effets induits par les ondes électromagnétiques étudiées durant le projet Les deux autres concernent des générateurs d'ondes électromagnétiques développés par la société Creo Medical amenés à compléter prochainement la gamme d’outils électrochirurgicaux que commercialise cette entreprise britannique.

Reposant sur le développement d'un concept de laboratoires sur puce très innovant, le projet SUMCASTEC a abouti au développement d'une nouvelle approche diagnostic et thérapeutique permettant de cibler spécifiquement les cellules souches cancéreuses à l'aide d’impulsions électromagnétiques.

Les belles histoires

Les belles histoires

Infos clés

inancement U.E. :
4 millions €

Durée :
4 ans

Coordinateur :
Université de Limoges
Limoges, Nouvelle-Aquitaine

Tutelles :
CNRS / Université de Limoges / CHU Limoges

Lauréat trophée Étoiles de l’Europe 2020

En savoir plus