Date d'impression : 21.04.21
Page: https://www.horizon2020.gouv.fr/cid155615/jerico-next.html
Accueil  Les belles histoires

Fédérer la recherche européenne dédiée à l'observation des écosystèmes marins côtiers - JERICO-NEXT

Le projet JERICO-NEXT a contribué à mettre en place un vaste réseau d’infrastructures capable de développer et de tester des stratégies innovantes de surveillance du milieu marin côtier. Les résultats issus de ce projet transdisciplinaire devraient contribuer à mieux appréhender la complexité de l'environnement marin côtier dans le but d'améliorer sa protection et sa résilience.

Actualité
16.12.2020

Situé à l'interface entre océan et continent, le milieu maritime côtier est un environnement en constante évolution. A la fois très dynamique et productif, il offre par ailleurs de nombreux services écosystémiques et des ressources essentielles aux populations vivant à proximité. S'appuyant sur des stratégies d'analyse innovantes, JERICO-NEXT à permis de renforcer l'étude et la surveillance de l'océan côtier européen dans la perspective de poursuivre les travaux initiés dans le cadre du projet JERICO mené de 2011 à 2015.

Constitué de 34 partenaires, le programme d’infrastructures de recherche JERICO-NEXT a réuni des organismes de recherche, des industriels et des organisations internationales issues de 17 pays européens. Les travaux de ce consortium se sont plus particulièrement focalisés sur six thématiques: biodiversité du phytoplancton et des autres organismes pélagiques, biodiversité des espèces vivant à proxmité du fond de l'océan, recherche de contaminants biologiques, cycle du carbone, phénomènes d'eutrophisation, hydrographie et océanographie opérationnelle.

Ces investigations scientifiques ont été menées dans plusieurs zones côtières maritimes d'Europe par des équipes constituées de physiciens de l’océan, de biogéophysiciens, de chimistes et de biologistes marins. Pour ce faire, les chercheurs ont mis à contribution divers dispositifs: engins autonomes sous-marins pour mesurer les paramètres physico-chimiques de la colonne d’eau, appareils de mesure placés sur des ferries dans le but de recueillir des données près de la surface, radars haute-fréquence dédiés à l'étude des vagues et les courants, etc.

Afin de disposer de mesures fiables et facilement comparables à l'échelle du territoire européen, JERICO-NEXT s'est évertué à harmoniser et pérenniser les différentes méthodes et outils d'analyse mis en œuvre durant le projet. Ceux-ci ont permis de compiler tout un ensemble de paramètres physico-chimiques (température, salinité, pH, taux d’oxygène et de dioxyde carbone, etc.), biologiques et bio-géochimiques associés au milieu maritime côtier.

Une fois collectées, ces données ont été rassemblées dans les centres de données européens où elles sont désormais exploitables par l'ensemble de la communauté scientifique. JERICO-NEXT a également donné lieu à la publication d’une cartographie des mers européennes diffusée sur internet et à la publication de plusieurs dizaines d'articles dans divers revues scientifiques. Les travaux du consortium ont en outre démontré que les infrastructures d’observation marines actuelles peuvent être mises à contribution pour détecter de nouveaux contaminants chimiques comme certains antibiotiques ou additifs alimentaires. Ces installations pourraient ainsi favoriser une mise en œuvre rapide d'une politique de protection environnementale au niveau européen.

En croisant l'étude des paramètres biologiques, physiques et biogéochimiques caractérisant l'environnement maritime côtier dans plusieurs régions d'Europe, le projet JERICO-NEXT a permis d'améliorer la connaissance de ce milieu naturel à la fois complexe et fragile dans la perspective de mieux comprendre les effets des activités humaines et du réchauffement climatique sur cette partie de l'océan.

Les belles histoires

Les belles histoires

Infos clés

Financement U.E. :
10 millions €

Durée :
4 ans

Coordinateur :
Ifremer
Brest, Bretagne

Lauréat trophée Étoiles de l’Europe 2020

En savoir plus