Date d'impression : 21.04.21
Page: https://www.horizon2020.gouv.fr/cid155605/inspex.html
Accueil  Les belles histoires

Un boitier numérique pour sécuriser les déplacements des malvoyants - INSPEX

Inspex

En optimisant différentes technologies de mesure de distance développées pour le secteur automobile, le projet INSPEX a abouti à la conception d'un dispositif de détection d'obstacles très innovant et suffisamment compact pour être fixé sur une canne blanche. Ce boitier intelligent pourrait bientôt permettre aux personnes aveugles et malvoyantes de localiser précisément les obstacles dans différentes conditions d'utilisation avant même qu'elles ne les détectent à l'aide de leur canne blanche.

Actualité
16.12.2020

Selon l'OMS, 1,3 milliard de personnes dans le monde vivent actuellement avec une forme plus ou moins avancée de déficience visuelle. Si la canne blanche est adoptée au quotidien par ces personnes pour leurs déplacements, elle ne leur permet pas de détecter tous les obstacles qui jalonnent l'espace public. Offrir un véritable « cocon de sécurité virtuel » aux personnes déficientes visuelles est le défi qu'est parvenu à relever le projet INSPEX.

Le consortium à l'origine de cette innovation était constitué de neuf partenaires européens réunissant des experts dans le domaine de la micro-électronique (STMicroelectronics, CEA, CSEM, Tyndall, SensL), de la localisation en intérieur (CIT), de la fusion de données en temps réel (CEA), des interfaces audio 3D (GoSense), des méthodes formelles (Université de Manchester) ainsi que des questions légales et éthiques que pose son développement (Université de Namur).

En s'inspirant des systèmes électroniques installés sur les véhicules haut de gamme ou autonomes pour détecter d'éventuels obstacles, INSPEX s'est efforcé de les miniaturiser pour les intégrer dans un unique boitier. Des capteurs de distance de type LiDAR, radar, ultrason et temps de vol ont plus particulièrement été optimisés pour répondre aux contraintes imposées par l'intégration du boitier sur une canne blanche. L'une des principales prouesses du projet est d'être parvenu à réunir un large éventail de capteurs en conservant une consommation électrique raisonnable tout en réduisant au maximum l'encombrement et le poids du dispositif.

Une fois installé sur la canne blanche de l'utilisateur, le boitier permet, à partir des différents systèmes de mesure de distance aux obstacles dont il est doté, de calculer un modèle numérique de l'environnement. Ce dernier est analysé pour repérer les obstacles potentiellement dangereux dans un volume donné qui couvre toute la hauteur de la personne. Il est ensuite envoyé au smartphone de l'utilisateur. Les obstacles sont alors rendus non pas visibles mais audibles et localisés en trois dimensions, offrant une réelle interface audio 3D via des écouteurs extra-auriculaires. Vers la fin du projet, un prototype a pu être testé par un groupe d'expérimentateurs démontrant l'efficacité du système de détection en situation réelle.

Certaines briques électroniques développées dans le cadre d'INSPEX sont déjà commercialisées par la start-up française GoSense. Le CEA et STMicroelectronics ont pu, de leur côté, protéger leurs travaux de recherche via le dépôt de brevets d'invention tandis que l'Université de Namur (Belgique) a mené toute une réflexion autour des aspects éthiques et légaux liés à l'utilisation par des déficients visuels d'un tel dispositif connecté.

Le projet INSPEX a permis de concevoir une canne blanche intelligente capable de transmettre aux déficients visuels, via un retour audio spatial 3D, la localisation des obstacles qu'ils rencontrent sur toute leur hauteur. À terme, cette véritable bulle de sécurité devrait leur permettre de se déplacer plus sereinement dans n'importe quel type d'environnement.

Les belles histoires

Les belles histoires

Infos clés

Financement U.E. :
4 millions €

Durée :
3 ans

Coordinateur :
CEA
Grenoble, Auvergne-Rhône-Alpes

Lauréat trophée Étoiles de l’Europe 2020

Prix spécial du jury

En savoir plus