Date d'impression : 25.05.20
Page: https://www.horizon2020.gouv.fr/cid147589/favoriser-adoption-architecture-arm-pour-calcul-haute-performance-mont-blanc.html
Accueil  Les belles histoires

Favoriser l'adoption de l'architecture Arm pour le calcul haute performance - Mont-Blanc

Démontrer qu'il est possible d'utiliser un nouveau type de processeurs pour le calcul haute performance à partir de l'architecture Arm dédiée à l'informatique mobile et faire émerger des offres technologiques basées sur ce type de processeur. C'est le défi qu'est parvenu à relever le programme Mont-Blanc dans son troisième volet à travers la conception puis la réalisation d'un prototype industriel basé sur cette technologie.

Actualité
10.12.2019

Les processeurs Arm sont devenus la norme dans le secteur de l'informatique embarquée, la majorité des tablettes et téléphones mobiles en étant désormais équipés. Les travaux initiés par le projet Mont-Blanc 1 ont confirmé la possibilité d'appliquer cette technologie au calcul haute performance (HPC). Mont-Blanc 3 a pour sa part contribué à l'émergence industrielle de ces solutions.

Constitué d'industriels fournisseurs de technologies matérielles et logicielles et de centres de recherche académiques dédiés au HPC, ce consortium a cherché à évaluer les différentes options permettant d'atteindre une efficacité de calcul optimale pour pouvoir ensuite définir l'architecture de nœuds de calcul susceptibles de passer à l'échelle Exascale.

Coté industrie, Mont-Blanc 3 a bénéficié du savoir-faire reconnu du groupe Atos en matière de supercalculateurs et de Big data et des compétences d'Arm, leader mondial des processeurs embarqués haute performance. Côté recherche, le projet a bénéficié en particulier de l'expertise de de deux partenaires français, l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines et le Laboratoire d'informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier.

L'un des résultats clés du projet concerne le développement d'un premier prototype industriel HPC basé sur la technologie Arm. Ce prototype assemblé dans le lab R&D Atos est désormais commercialisé par l'entreprise française dans le cadre de sa gamme de superordinateurs Bull. A l'appui de ce démonstrateur, plusieurs essais de nature applicative ont d'ores et déjà été menés dans le domaine médical, industriel et des prévisions météorologiques.

Les travaux issus de Mont-Blanc 3 ont donné lieu à une quarantaine de publications scientifiques. Celles-ci ont entre autre été présentées dans une dizaine de congrès internationaux autour du HPC. En 2017, le projet a été récompensé lors de la Conférence internationale sur le calcul haute performance, qui se tient chaque année aux Etats-Unis, par le prix « HPCwire award "Editors' Choice: Best HPC Collaboration (Academia/Government/Industry) »


Fruit d'une collaboration réussie entre partenaires industriels et académiques européens, le projet Mont-Blanc 3 contribuera à faire émerger une filière technologique européenne HPC en contribuant notamment à la définition du projet European Processor Initiative.

Les belles histoires

Les belles histoires

Infos clés

Financement U.E. :
8 millions €

Durée :
3 ans et 3 mois

Coordinateur :
Atos BDS
Les Clayes-sous-Bois, Ile-de-France

Lauréat trophée Étoiles de l’Europe 2019

En savoir plus