Date d'impression : 04.08.20
Page: https://www.horizon2020.gouv.fr/cid147549/etudier-biologie-pathogene-pour-mieux-maitriser-les-risques-sanitaires-associes-list-maps.html
Accueil  Les belles histoires

Etudier la biologie d'un pathogène pour mieux maîtriser les risques sanitaires associés - List Maps

Décrypter le cycle de contamination de l'agent de la listériose de la terre à l'assiette. Telle était l'ambition du projet List_MAPS. Adoptant pour cela des approches globales et pluridisciplinaires, le projet a permis de caractériser les mécanismes qui sous-tendent la capacité de la bactérie à persister dans des environnements très différents.

Actualité
10.12.2019

Listeria monocytogenes est le microorganisme responsable de la listériose. Chez les personnes dont le système immunitaire est amoindri, la maladie peut engendrer des septicémies ou des méningites ainsi que des infections du fœtus chez les femmes enceintes avec un taux de mortalité souvent élevé. Cette bactérie présente aussi la particularité de pouvoir évoluer dans une grande variété de milieux : sol, plantes, tube digestif des animaux, ateliers de production de l'industrie agroalimentaire, etc.

Le projet List_MAPS avait pour principal objectif de caractériser les mécanismes qui permettent à L. monocytogenes d'adapter sa physiologie aux divers environnements qu'elle est susceptible de coloniser tout au long de son cycle de contamination, du champ à l'aliment jusqu'au tube digestif où débute l'infection. Pour relever ce défi, le consortium constitué d'une dizaine de partenaires issus de la recherche académique, du secteur agroalimentaire et des biotechnologies s'est appuyé sur des techniques de protéomique, de transcriptomique et de génie génétique.

A partir des masses de données ainsi collectées, List_MAPS est parvenu à affiner la compréhension des mécanismes de régulation de la transcription de L. monocytogenes en fonction des conditions environnementales. D'autres études menées chez la souris ont également permis de faire le lien entre la teneur en lipide de la ration alimentaire et une susceptibilité accrue à l'agent pathogène.

Grâce à ce projet conçu comme un programme collaboratif, onze doctorants ont en outre bénéficié d'un réseau d'excellence pour mener à bien leurs travaux de thèse tout en recevant de solides formations dans des domaines comme la microbiologie, la bioinformatique ou l'écologie microbienne, l'entrepreneuriat et la communication. Sur le plan de la production scientifique, List_MAPS a par ailleurs donné lieu à près de soixante publications dont une vingtaine d'articles diffusés dans des journaux scientifiques internationaux.


List_MAPS a abouti à des avancées scientifiques majeures qui devraient permettre de mieux contrôler les risques sanitaires liés à L. monocytogenes.

Les belles histoires

Les belles histoires

Infos clés

Financement U.E. :
2,8 millions €

Durée :
4 ans

Coordinateur :
Université de Bourgogne
Dijon, Bourgogne-Franche-Comté

Tutelles :
INRA, Université de Bourgogne, Agrosup Dijon, CNRS

Lauréat trophée Étoiles de l’Europe 2019

En savoir plus