Date d'impression : 28.03.17
Page: http://www.horizon2020.gouv.fr/cid98996/les-objectifs-programme-cosme.html

Anticiper les prochains appels

Le dispositif national

Accueil  PME

Les objectifs du programme COSME

L'Europe à portée de main© vege-Fotolia.com

Complémentaire à Horizon 2020, le programme pour la compétitivité des entreprises et les P.M.E., COSME, a pour objectif de renforcer la compétitivité et le développement durable des entreprises européennes.

Complémentaire à Horizon 2020, le programme pour la compétitivité des entreprises et les P.M.E., COSME (programme for the competitiviness of enterprises and SMEs), a pour objectifs :

  • de renforcer la compétitivité et le développement durable des entreprises européennes, y compris dans le secteur du tourisme,
  • d’encourager une culture d’entreprise notamment auprès des jeunes,
  • de promouvoir la création et la croissance des P.M.E.

COSME met l’accent sur les instruments financiers et le soutien à l’internationalisation des entreprises.

Il est doté d’un budget de 2,3 Millions d'euros dont 60% sont alloués aux instruments financiers. 

Quatre objectifs

Ce programme se décline en quatre objectifs : 

  1. Améliorer l’accès au financement pour les P.M.E. ;
  2. Améliorer les conditions cadres afin de garantir la compétitivité et la pérennité de toutes les entreprises de l’Union européenne, y compris dans le secteur du tourisme ;
  3. Améliorer l’accès au Marché unique de l’Union européenne et à ceux de pays tiers : des services d’appui et de conseil aux entreprises ayant des perspectives de croissance sont fournis via le réseau Entreprise Europe (E.E.N.) ;
  4. Promouvoir l’entrepreneuriat et la culture entrepreneuriale. 

Le programme de travail 2016

Le programme de travail 2016 prévoit 28 actions avec un budget de 270 millions d'euros pour financer les quatre objectifs de COSME.

Certaines actions sont dans la continuité du programme 2015 assurant ainsi une cohérence des supports proposés aux P.M.E. et aux entrepreneurs. 

Accès aux financements 

163 millions d'euros sont consacrés à ce volet (prêts, garanties, capital-risque) qui vient en complément du volet financement du risque soutenu par Horizon 2020. 

Les financements intéremédiaires

Accès au marché de l'U.E. et des pays tiers

Les appels ciblent essentiellement : 

  • le réseau européen d'accompagnement des entreprises (E.E.N.) ;
  • l'internationalisation des P.M.E. via le renforcement de la coopération d'agences nationales au niveau européen ou d'autres organisations publiques (ex. : pôles de compétitivité) entre elles et entre ces agences et la Commision européenne via des échanges d'expériences, des formations, des séminaires, des échanges de personnel ;
  • le développement de la coopération de politiques industrielles.
    Elle couvre plusieurs pays tels que le Brésil, le Canada, la Chine, l'Inde, les Etats-Unis, à travers des contrats spécifiques et des accords ;
  • la coopération avec le Japon.
    Une initiative mise en place depuis le programme-cadre pour la compétitivité et l'innovation - C.I.P., avec des accords passés entre clusters de différents pays, la mise en place d'un portail d'information et de support logistique pour les entreprises avec un accompagnement via le réseau E.E.N., les clusters, des formations et des renseignements en ligne ;
  • la coopération de jeunes chercheurs européens et japonais (docteurs et post-doc) ;
  • l'amélioration de l'accès des entreprises aux marchés publics notamment à travers les frontières.

Améliorer les conditions cadre pour les entreprises 

Les appels ciblent notamment : 

  • le développement de l'entrepreneuriat social : des actions pour mettre en place un cadre d'informations, d'échanges, de formations et de méthodologies pour des entités impliquées dans l'entrepreneuriat social ;
  • le développement pour la coopération européenne entre cluster  "Cluster GO International" : favoriser les collaborations entre clusters pour développer des stratégies internationales conjointes basées notamment sur les stratégies de spécialisation intelligentes et favoriser ainsi l'internationalisation des P.M.E. sur des secteurs émergents ;
  • le tourisme ;
  • le développement d'un observatoire dans le domaine des nanomatériaux, la modernisation de l'industrie à travers le numérique avec la mise en réseau et la coopération d'acteurs tels que les régions et les villes, le benchmark, les échanges de bonnes pratiques, etc. ;
  • la promotion et le développement de nouvelles formations pour le changement des entreprises dans les domaines du numérique, les technologies clés et le manufacturing ;
  • la réglementation des drones (ex. : protection privée) ;
  • la promotion de la responsabilité sociale des entreprises dans l'entrepreneuriat et les affaires avec la mise en place d'une stratégie européenne dans ce domaine : la Commission européenne souhaite par exemple développer un "core group" d'institutions publiques de plusieurs états membres leader de l'entrepreneuriat social (la France est citée).

Entrepreneuriat

Le programme Erasmus pour les jeunes entrepreneurs a pour objectif d'aider de nouveaux entrepreneurs à acquérir des fonctions managériales et développer leur business plan aux côtés d'entrepreneurs expérimentés d'un autre pays.

Cette mesure est renforcée par un réseau d'organisations intermédiaires, point de contact local des pays participants, qui ont en charge de recruter et de mettre en relation les entrepreneurs.

Ces organisations sont sélectionnées dans le cadre d'appel à propositions.