Date d'impression : 23.05.18
Page: http://www.horizon2020.gouv.fr/cid81455/ket-photonique.html

Anticiper les prochains appels

Le dispositif national

Accueil  Horizon 2020  Primauté industrielle  KET - Technologies clés génériques
Laser-Ket Photonique© merydolla-Fotolia.com

L'Union européenne considère que la recherche et l'innovation dans les technologies clefs, dont la photonique, revêt une importance certaine pour la réindustrialisation de l'Europe.

Le soutien de l’Union européenne dans le domaine des KET Photoniques est effectué au moyen des actions "traditionnelles" du programme TIC d’Horizon 2020.

Comme les principaux autres "grandes" priorités des TIC, la photonique fait l’objet d’un P.P.P. contractuel (Photonics PPP), dans lequel la Commission s’est engagée à apporter 700 M€ sur les sept années du programme.

A ce titre, et conformément à la tendance générale de renforcement du soutien communautaire aux actions proches du marché, la Commission s’est également engagée à suivre les "roadmaps" ou feuilles de route établies par les principaux acteurs industriels et académiques du secteur réunis au sein de la plateforme technologique Photonics 21.

Ainsi, les objectifs du programme de travail TIC, en lien avec la photonique, découlent en très grande majorité des agendas stratégiques de recherche - SRA, Strategic Research Agenda, établis par Photonics 21.

Le processus d'identification et de sélection des sujets de recherche dans Photonics 21 :

 

Processus PPP Photonic

 Les travaux de la plateforme sont structurés autour de sept groupes de travail :

 

  1. information and communication
  2. Industrial manufacturing and quality
  3.  Life science and health
  4. Emerging lighting, electronics and displays
  5. Security, metrology and sensors
  6. Design and manufacturing of components and systems
  7. Photonics research, education and training

 

Cependant, les objectifs du programme de travail TIC en lien avec photonique (arbitrages finaux entre priorités, gestion des évaluations, contractualisation et suivi des projets) restent entièrement du ressort de la D.G. CNECT, contrairement à la microélectronique où la grande partie de la gestion du programme a été déléguée à la JU ECSEL.