Date d'impression : 26.09.18
Page: http://www.horizon2020.gouv.fr/cid76710/appels-a-propositions-operra-et-comet-dans-le-domaine-de-la-radioprotection-et-de-la-radioecologie.html

Anticiper les prochains appels

Le dispositif national

Accueil  Horizon 2020  EURATOM

Appels à propositions OPERRA et COMET dans le domaine de la radioprotection et de la radioécologie

Diffusion radioactivité dans la terre© wellphoto-Fotolia.com

Les projets OPERRA et COMET ont lancé leur premier appel à propositions dans le domaine de la radioprotection et de la radioécologie en décembre 2013 et seront clos le 14 mars 2014.

Actualité
28.01.2014

OPERRA "Open Project for the European Radiation Research Area" et COMET "COdination and iMplementation of a pan-European instrumenT for radioecology" ont été lancés dans le cadre de l'appel 2013 (7ème P.C.R.D.T.) du programme de recherche Euratom.

Une structure de coordination et d'intégration de la recherche européenne dans le domaine de la radioprotection et de la radioécologie a été mise en place.

OPERRA

L'appel OPERA concerne le domaine des faibles doses :

  1. analyse des mécanismes impliqués dans les expositions aux faibles doses de rayonnements à travers l'utilisation et le développement de modèles cellulaires (2D et 3D, incluant des cellules somatiques, des cellules souches, des modèles de tissus organotypiques), ainsi que des modèles animaux ;
  2. rôle du patrimoine génétique, du statut immunologique, de l'âge, du sexe, du mode de vie sur les effets radioinduits et identification des autres facteurs influençant la radiosensibilité ;
  3. identification, développement et validation de biomarqueurs d'effets cancéreux et non cancéreux radioinduits à l'aide d'études d'épidémiologie moléculaire menées sur les cohortes d'enfants et d'adultes.

Le budget total de l'appel est fixé à 1,5 M d'euros (budget indicatif par projet : 0,5 à 1 M€) et la durée du projet est de 36 mois.

COMET

Cet appel propose trois thématiques :

  1. modélisation du mileu marin : améliorer les prédictions de concentration et d'exposition du biotope marin et de la dose reçue par les hommes (par consommation de nourriture marine) à l'aide de la modélisation des transferts trophiques et sédimentaires ;
  2. modélisation de la chaine alimentaire humaine : améliorer la modélisation en intégrant des paramètres régionaux et en incluant la dynamique à long terme des transferts sol-plantes pour des sols spécifiques et des radionucléides à longue période physique (dans le but d'une meilleures prédiction des niveaux de contamination et des doses résultant de l'ingestion de nourriture) ;
  3. comportement des particules : améliorer la quantification des transformations de particules dans l'environnement et des radionucléides filtrant au travers de milieux variés, dans le but de prédire l'exposition humaine et de la vie sauvage.

Le budget total de l'appel est fixé à 0,6 M d'euros (budget indicatif par projet : 0,2 à 0,4 M. d'euros).