Date d'impression : 16.07.19
Page: http://www.horizon2020.gouv.fr/cid136861/renforcer-competitivite-peche-aquaculture-europeennes.html

Anticiper les prochains appels

Le dispositif national

Accueil  Les belles histoires

Renforcer la compétitivité de la pêche et de l'aquaculture européennes

Dans un contexte d'économie mondialisée, où la demande en produits de la mer ne cesse d'augmenter tandis que l'offre demeure limitée, le projet SUCCESS a voulu identifier de nouvelles opportunités de croissance, d’emploi et d’innovation dans les secteurs des pêches et de l’aquaculture européennes.

Actualité
05.12.2018

Dans un contexte d'économie mondialisée, où la demande en produits de la mer ne cesse d'augmenter tandis que l'offre demeure limitée, le projet SUCCESS a voulu identifier de nouvelles opportunités de croissance, d’emploi et d’innovation dans les secteurs des pêches et de l’aquaculture européennes.

Réunissant des instituts de recherche, des associations de prêcheurs et d'aquaculteurs ainsi que des entreprises de transformation des produits de la mer de toute l'Europe, SUCCESS visait à renforcer la durabilité économique de l'ensemble de la filière en cherchant à comprendre comment des systèmes de gestion et de production alternatifs pouvaient améliorer ses performances économiques.

Les membres du consortium ont tout d'abord dressé un état des lieux de la situation économique des secteurs européens des pêches et de l’aquaculture. Des enquêtes auprès des consommateurs ont également été menées en parallèle afin de mieux connaître leur niveau de perception des produits issus de la mer et de l’aquaculture.

Ce travail préliminaire fait ressortir plusieurs pierres d'achoppement comme le poids excessif des réglementations européennes que les professionnels du secteur de la pêche et de l'aquaculture jugent parfois abusives. Ces derniers souffrent aussi d'un manque de compétitivité du fait notamment de la concurrence avec des systèmes productifs non européens soumis à des règles différentes. Le manque de connaissance du consommateur vis à vis des produits de la mer semble par ailleurs être un frein à la croissance de la fillière européenne.

Des pratiques innovantes susceptibles de lever ces obstacles en conciliant besoins des producteurs et demande des consommateurs ont ensuite été identifiées par le consortium comme la création d'un label pour les pêcheries côtières ou l'usage de technologies à même d'améliorer la traçabilité de la ressource. Pour réduire les coûts de production, SUCCESS propose en outre d'adopter des systèmes de gestion des pêcheries plus efficaces. La mise en avant des caractéristiques de proximité, de qualité ou de fraîcheur des produits de la mer en provenance d'Europe est également préconisée dans la perspective de stimuler la demande de la part du consommateur européen.

De courtes séquences vidéo évoquant ces différentes initiatives ont été réalisées dans le cadre du projet. Directement accessibles sur le site internet de SUCCESS, ces reportages visent ainsi à favoriser la diffusion de ces pratiques vertueuses auprès des parties-prenantes.

En mettant l'accent sur la durabilité des pratiques, le projet SUCCESS contribue à améliorer la situation économique des secteurs des pêches et de l'aquaculture européens.

les belles histoires

Les belles histoires

infos clés

Financement U.E. :
5  millions €

Durée :
3 ans

Coordinateur :
Université de Bretagne Occidentale (UBO)
Brest, Bretagne

Tutelles :
UBO/Ifremer/CNRS

Lauréat trophée Étoiles de l’Europe 2018