Date d'impression : 16.10.18
Page: http://www.horizon2020.gouv.fr/cid129365/la-recherche-en-sciences-sociales-repond-aux-enjeux-de-la-croissance-inclusive-pauvrete-vulnerabilite-conditions-de-travail.html

Anticiper les prochains appels

Le dispositif national

Accueil  Les belles histoires

La recherche en sciences sociales répond aux enjeux de la croissance inclusive : pauvreté, vulnérabilité, conditions de travail

idée pensée réflexion projet réseau© Fotolia

Le projet InGRID donne accès à des données aux chercheurs de la communauté des sciences sociales qui veulent contribuer à l'élaboration de stratégies pour les politiques publiques dans le domaine de la croissance inclusive.

Actualité
04.06.2018

La recherche en sciences sociales répond aux enjeux de la croissance inclusive : pauvreté, vulnérabilité, conditions de travail.

Le défi de la croissance inclusive est de générer des emplois décents, offrant des opportunités à tous les segments de la société - en particulier les exclus - et de distribuer les gains et revenus de la croissance plus équitablement au sein de la société.

Le projet de croissance de l'UE pour la décennie s'appelle "Europe 2020". La stratégie vise à la création de davantage d'emplois de meilleure qualité et à l'amélioration de l'inclusion sociale. Les objectifs sont d'atteindre de hauts niveaux d'emploi et de combattre la pauvreté. Aujourd'hui en Europe, nous observons une vulnérabilité sociale qui augmente et une émergence du travail précaire. Il y a donc un défi majeur pour les politiques publiques en matière de croissance inclusive. La recherche sur les politiques publiques peut et doit fournir des contributions utilisées pour faire face à ces défis.

Au niveau européen, la recherche s'appuie sur le développement de dispositifs et d’infrastructures de recherche innovants, facilitant les échanges internationaux. Le projet InGRID est un réseau infrastructures de recherches européennes, qui fournit des ressources et des services à la communauté des chercheurs.

InGRID donne accès à des données aux chercheurs de la communauté des sciences sociales qui veulent contribuer à l'élaboration de stratégies pour les politiques publiques dans le domaine de la croissance inclusive.

Ce domaine de recherche est centré sur l’inclusion et l'exclusion sociale, la vulnérabilité au travail, en regard des réglementations sociales et des codes du travail associés, dans une perspective comparative à l'échelle de l'Europe.

Les éléments clés de ces études sont de plusieurs types : statistiques sur les revenus, aides sociales, état du marché du travail, enquête sur la qualité de vie et les conditions de travail, et des indicateurs d'évaluation des politiques publiques.

L'objectif général du projet InGRID2, suite du projet InGRID, est de poursuivre l’intégration des infrastructures de recherche permettant d’aborder les enjeux de la croissance inclusive autour d’une communauté avancée, autour de deux piliers de recherche sur les thèmes de « Pauvreté et conditions de vie » et conditions de travail et vulnérabilité ».

Le travail est structuré autour de quatre activités :

  • Organiser des activités de recherche conjointes pour améliorer les méthodes et les outils de recherche comparative.
  • Organiser des activités d’échanges mutuels de savoirs : écoles thématiques, ateliers d’experts, forums de discussion et groupes d’intérêt spécifiques.
  • Organiser un accès transnational aux infrastructures de données statistiques disponibles nationalement
  • Organiser une activité de réseau pour promouvoir l’infrastructure InGRID et ses travaux.


Un forum de discussion pour les chercheurs impliqués ouvrira en novembre 2020 afin d'améliorer les enquêtes sur les conditions de travail et l'intégration des données nationales.

Les belles histoires

Les belles histoires

Infos clés

Financement U.E. :
9,3 millions €

Durée :
4 ans

Partenaire en France :
Conservatoire national des arts et métiers
Paris, Île-de-France