Date d'impression : 13.12.17
Page: http://www.horizon2020.gouv.fr/cid117335/etude-impact-easme-sur-instrument-pme.html

Anticiper les prochains appels

Le dispositif national

Accueil  PME

Etude d'impact Easme sur l'instrument PME

Pour l'instrument PME© Sergey Nivens1-Fotolia.com

L’agence européenne EASME vient de publier un bilan sur le programme de financement européen Instrument PME. Nous vous proposons à la lecture une synthèse de ce rapport. Les données présentées ci-après concernent les projets déposés depuis le début du programme Horizon 2020 en 2014 jusqu’à la fin 2016.

Actualité
06.06.2017

Principales données chiffrées

Le nombre cumulé de candidatures sur la période 2014-2016 est de 31 377. Le taux de succès s’établit à 8,4% en Phase 1 et de 5,5% en Phase 2.

Les pays rencontrant les meilleurs taux de succès (phase 1 et 2 confondues) sont l’Islande (20%), l’Autriche (13%), le Danemark (13%), l’Irlande (13%) et la Suède (12%). Les PME françaises rencontrent un taux de succès de 8%, équivalent à celui l’Allemagne.

Le montant des financements engagés s’élève à 882 millions d’euros (93 millions € pour des projets en phase 1, 789 millions d’€ pour des projets en phase 2).

Au total, 2 457 PME ont été accompagnées sur une cible de 7 500 à l’horizon 2020, ce qui représente 2344 projets soutenus (1864 en phase 1 et 480 en phase 2). Une cartographie des PME est disponible  sur le SME Instrument Data Hub.

Les principaux pays participants sont l’Espagne, l’Italie, le Royaume Uni, l’Allemagne, la France et les Pays-Bas. Ils correspondent largement à la localisation des principaux hubs d’innovation (Londres, Berlin, Dublin, Paris... cartographiés sur Startup Hubs Europe).

Il est intéressant de noter que 50% des PME financées sont des microentreprises (moins de 10 employés) mais aussi que 50% des PME retenues sont des start-ups de moins de 6 ans.

Les principaux secteurs représentés sont la santé, les cleantech, l’énergie et l’analytics.

Concernant le coaching, 400 coachs ont été mobilisés auprès des PME principalement autour de la compréhension du marché, de la stratégie commerciale et de l’organisation.

La valeur ajoutée du programme pour les PME

Ce rapport met en lumière la valeur ajoutée du programme Instrument PME pour les entreprises soutenues. En phase 1, l’accompagnement permet une meilleure capacité d’innovation avec des acquis centrés sur la compréhension des besoins de la clientèle, la réputation de l’entreprise, les méthodes marketing et la maîtrise des risques.
Un financement en phase 2 constitue un véritable accélérateur de croissance (en moyenne +250% de turn-over et + 122% d’emplois) alors que les bénéfices en phase 3 concernent la levée de montants d’investissements plus importants (4,3 millions € contre 2,8 millions € avant le financement Instrument PME).

Parmi les PME ayant réalisé les plus belles levées de fonds après avoir participé au programme : Kiosked (Finlande, marketing), Skeleton Technologies (Estonie, énergie), AlphaSense (Finlande, FinTech).

Réalisations notables et principaux investisseurs

Deux PME financées par le programme Instrument PME ont fait leurs entrées en bourse (Nasdaq) : Immunovia et Svenska Aerogel.

Trois acquisitions de PME françaises ont eu lieu depuis 2014 : Ubeeqo / Carbox (transport) par Europcar, PayPlug (fintech) par Natixis et Multiposting (back office) par  l’allemand SAP.

Les principaux investisseurs sont :

  • Industrifonden (Suède) : 50m € ;
  • Lifeline Ventures Oy (Finlande) : 15 m € ;
  • Swedish Energy Agency (Suède) : 12 m € ;
  • Imperial Innovations Limited (UK) : 9 m €.

Les autres investisseurs (environ 6 millions d’€ investis chacun) sont : Caixa Capital Risc (Espagne), SmartCap (Estonie), Vertis SGR (Italie), Seed Capital (Danemark), Kernel Capital Partners (Irlande).