Date d'impression : 23.08.19
Page: http://www.horizon2020.gouv.fr/cid107412/nouvelle-infrastructure-europeenne-de-recherche-pour-la-mer-et-le-climat.html

Anticiper les prochains appels

Le dispositif national

Accueil  Horizon 2020  Défis sociétaux  Changement climatique et ressources

Nouvelle infrastructure européenne de recherche pour la mer et le climat

Bulles d'eau© constantincornel-Fotolia.com

Le 29.09.2016, la C.E. a accordé le statut légal de consortium d'infrastructure européenne de recherche (ERIC) à l’Observatoire européen pluridisciplinaire des fonds marins et colonnes d’eau.

Actualité
06.10.2016

L’Observatoire européen pluridisciplinaire des fonds marins et colonnes d’eau (EMSO) est officiellement devenu consortium d'infrastructure européenne de recherche (ERIC) le 29 septembre 2016.

Avec la signature de l’accord, l’Observatoire devient le 13e consortium d’infrastructure de recherche reconnu par la Commission européenne.

L’EMSO est une infrastructure de recherche technologique paneuropéenne des observatoires sur le plancher océanique et les colonnes d’eau.

Il fournit l’infrastructure pour l’électricité, les communications, les capteurs et les données pour une observation continue, interactive et en haute résolution des océans.

Son approche transversale permet une application à de nombreux domaines de recherche, en biologie, géologie, physique-chimie, ingénierie ou informatique, depuis les environnements polaires ou tropicaux et les abysses.

L’EMSO a été fondé par les ministères et agences de la recherche de 8 pays européens (Espagne, France, Grèce, Irlande, Italie, Portugal, Roumanie et Royaume-Uni) et son siège se trouve à Rome.

Le représentant français nommé par le M.E.N.E.S.R. est l’IFREMER.

L’U.E. a financé la phase préparatoire de l’EMSO à hauteur de 3,9 millions d’euros, et soutiendra la phase de mise en œuvre à travers Horizon 2020 (4,3 millions d’euros).